AVIGNON BLUES FESTIVAL 2008

Publié le par bobby


LA VOIX DU BLUES VOUS PRESENTE

 

AVIGNON BLUES FESTIVAL 2008

 

Jeudi 09, Vendredi 10 et Samedi 11 Octobre 2008

 

 

 

 

Jeudi 09 octobre

 

Soirée CINE BLUES à UTOPIA

Film - Débat – Concert

Tél : 04.90.82.65.36 / www.cinema-utopia.org

 
Tarif unique : 23 euros (donnant droit à une entrée gratuite le vendredi)

 

 

 

Vendredi  10 octobre - Salle Polyvalente de Montfavet

 

En première partie de soirée à 20h30
Andy J. Forest

 

Andy J Forest, pilier des scènes de la Nouvelle Orléans, harmoniciste virtuose et chanteur charismatique, entame à 16 ans, en stop et en faisant la manche, une carrière qui l’amènera à jouer un peu partout dans le monde. Inscrit par ses vagabondages et une vie tumultueuse dans la grande tradition du Blues, il n’en est pas moins un novateur. Ce pilier des scènes de la Nouvelle Orléans est aussi féru de littérature et vénère tout autant Arthur Rimbaud que Sonny Boy Williamson.

La richesse de ses textes, comme l’originalité de sa musique, mélange de Blues, de Jazz et de rythmes festifs louisiannais, font de lui un artiste singulier et attachant.

 


 

 
En deuxième partie de soirée
Bervely  Guitar Watkins 

 

Beverly Guitar Watkins est issue de Music Maker Relief Foundation, label Américain qui recherche et aide à travers sa fondation les derniers représentants du blues originel, préservant ainsi une partie du patrimoine culturel des États-Unis, gravement touché depuis les ravages du cyclone Katerina. Il est approuvé et soutenu par des artistes tels que Eric Clapton, B. B. King, Morgan Freeman, Taj Mahal, Pete Townshend,

Bonnie Raitt... Artiste vraiment originale, émergée de la scène exigeante d'Atlanta, Beverly 'Guitar' Watkins continue à plus de soixante ans de 'tourner' sans relâche, laissant pantois plus d'un musicien de la moitié de son âge

 

 
Tarif unique : 20 euros

 

 

 

Samedi 11 octobre - Salle Polyvalente de Montfavet

 

En première partie de soirée à 20h30
Bo Weavil

 

Fidèles à leur attachement viscéral pour le blues les fossoyeurs de Bo Weavil continuent à creuser les profondeurs de ce genre vieux de près d’un siècle.

Depuis ses débuts il y a onze ans, le combo français s’est promis de réincarner un genre largement exploité et pillé, mais rarement magnifié. A l’âge où les pionniers du blues donnaient vie à leurs premiers enregistrements, les Bo Weavil creusent dans le terreau ancestral et se salissent les mains, modèlent et façonnent leur blues. Ce blues qu’il faut jouer sans cesse, en prenant la route... Les Bo Weavil ne s’en sont pas privés, reproduisant à plus de 1000 reprises ce cérémonial qu’est le concert, offrant ainsi au public le son rauque et le groove imparable et poisseux qui fait d’eux la référence européenne... Outre-atlantique, c’est un Ben Harper séduit qui adhère totalement à leur vision du genre.

 


 

En deuxième partie de soirée
Lucky Peterson

 

Lucky Peterson naît le 13 décembre 1964 à Buffalo près de New York. Reconnu comme un musicien doué dès l'enfance, il a toujours cherché à transformer ce don en une véritable personnalité plutôt que de se laisser porter par la facilité. Son père tenait le Governor's Inn, un club de blues dans lequel il eut rapidement l'occasion de côtoyer nombre de musiciens tels que Buddy Guy, Koko Taylor, Muddy Waters ou encore Junior Wells. Il commence à jouer de la batterie à trois ans, puis fasciné par le B3-Hammond, prend des cours avec Bill Doggett et Jimmy Smith. Entre temps, Lucky s'est spécialisé à la guitare. En 1988, il quitte le groupe de Bland et s'installe en Floride où il démarre une carrière solo. En 1989 sort "Lucky Strikes" chez Alligator Records. Lucky est également un musicien très demandé pour les sessions des artistes de chez King Snake et Alligator, plutôt aux claviers. Grâce à la promotion faite par Alligator, Lucky Peterson gagne en renommée et ses albums commencent à être régulièrement programmés sur les radios américaines. Lucky Peterson passe chez Verve et signe deux albums très orientés sur son jeu de guitariste, "I'm ready" et "Beyond Cool". Lucky Peterson élargit également son répertoire en s'attaquant à des interprétations de Jimi Hendrix ou encore Stevie Wonder.

 

Tarif unique : 28 euros

 

L’association la voix du blues

 

Depuis 1998, notre association (loi 1901) programme des Artistes Blues toute l'année et pour son Festival qui a lieu chaque année en septembre et octobre. C'est avec dévouement et passion que l'ensemble des bénévoles de "La voix Du Blues", s'efforcent de programmer des Artistes représentatifs des meilleures scènes française. Nous mettons un point d'honneur à ce que les Artistes que nous invitons représentent l'éclectisme musical du Blues. De façon à ce que cette musique soit accessible aussi bien au public néophyte qu'expert. Les lieux que nous choisissons pour les représentations nous permettent d'offrir au public un cadre majestueux, chaleureux, et intimiste. Offrant toujours des qualités techniques et sonores pour améliorer ainsi le confort d'écoute des spectateurs

 

 

Renseignements : http://www.avignonbluesfestival.com

 

Réservations : Réservation points de vente

Cultura, Fnac, Virgin, Auchan, Carrefour, Géant

 

Contact :

Association La Voix du Blues

Président : Michel Laporte

Téléphone : 0954.89.64.49

Mail : lavoixdublues@free.fr

Publié dans crossroads

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article