DECES du batteur de Jimi HENDRIX

Publié le par bobby



USA - Disparition de Mitch Mitchell, le batteur de Jimi Hendrix


                                                     09/061947  -  12/11/2008

Reuters 13.11.08 | 02h50




Le batteur de Jimi Hendrix Mitch Mitchell est décédé mercredi à Portland, Oregon, à l'âge de 62 ans. Il a été retrouvé mort dans une chambre d'hôtel. Un porte-parole des services juridiques du comté de Multnomah a déclaré que Mitchell était visiblement décédé de mort naturelle mais l'enquête se poursuit. Mitchell était à Portland pour participer au dernier des 18 concerts d'une tournée baptisée "Experience Hendrix", dédiée à l'ancienne rock star. "Nous sommes anéantis d'apprendre que Mitch est mort. C'était un homme merveilleux, un musicien brillant et un véritable ami", a déclaré Janie Hendrix, la soeur de Jimi Hendrix, dans un communiqué. Né en Grande-Bretagne, Mitchell avait débuté sa carrière en tant qu'acteur avant de revenir à sa passion musicale, via le jazz et le rock. Il avait intégré le Jimi Hendrix Experience en 1966 et accompagné Hendrix lors du mythique concert de Woodstock en 1969.

 


                               §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Mitch Mitchell, (né le 9 juin 1947 à Ealing, Middlesex, Angleterre - mort le 12 novembre 2008 à Portland, Oregon, États-Unis[1]) était un musicien britannique. Il est surtout connu pour avoir été le batteur de Jimi Hendrix.

Il est l'un des batteurs les plus influents de la fin des années 1960 et du début des années 1970. Il est entré dans la légende avec son travail dans le Jimi Hendrix Experience aux côtés de Jimi Hendrix et Noel Redding, notamment sur des chansons comme Manic Depression, et Third Stone from the Sun.

Mitchell a eu une formation de batteur de jazz, très influencé par Elvin Jones, Philly Joe Jones, Art Blakey et Tony Williams. Son style novateur sera plus tard connu sous le nom de fusion. Il met la batterie en avant et ne se contente plus de structurer la chanson avec la basse.

Mitchell est sans nul doute le collaborateur musical de Jimi Hendrix le plus important. Il joue avec lui dans le trio Jimi Hendrix Experience de 1966 jusqu'au milieu de 1969, ainsi qu'à Woodstock en août 1969 et dans le trio Hendrix/Cox/Mitchell en 1970 (il y a controverse sur le nom de cette formation).

Début 1970, il joue dans la formation de Jack Bruce en compagnie du guitariste Larry Coryell.

Après la mort de Hendrix, il entreprend avec l'ingénieur Eddie Kramer de finir la production des enregistrements incomplets de Hendrix qui sortiront sur des albums posthumes comme The Cry Of Love et Rainbow Bridge - Original Motion Picture Sound Track.

En 1971, il tourne avec Larry Coryell dans un trio où Jack Bruce tient la basse. Le groupe se produira au festival de jazz de Nice, mais ne publiera aucun enregistrement studio.

En 1972, il s'associe avec les guitaristes April Lawton et Mike Pinera pour former Ramatam. Ils enregistrent un album et ouvrent plusieurs concerts de ELP. Il joue également dans des concerts pour Terry Reid, Jack Bruce, et Jeff Beck.

A partir du milieu des années 1970, Mitchell se fait plus discret, faisant quelques enregistrements comme sur Long Walk Home de Junior Brown et participant aux enregistrements, vidéos et interviews relatives à Hendrix.

Plus récemment, il était membre du groupe Gypsy Sun Experience avec l'ancien bassiste d'Hendrix Billy Cox et le guitariste Gary Serkin.



wikipedia.org

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article