CALVIN RUSSEL R.I.P

Publié le par bobby

 

Le chanteur texan Calvin Russel est décédé

Le chanteur texan Calvin Russel s'est éteint le 3 avril dernier, à l'âge de 62 ans, suite à un combat sans merci qu'il livrait depuis des années contre un cancer du foie. Son dernier album live "Contrabendo", enregistré à Paris, était sorti en février dernier.


La famille du défunt vient de le confirmer officiellement : Calvin Russel s'est éteint dans sa propriété de Austin, au Texas, âgé de seulement 62 ans, d'un cancer du foie. Quasi-inconnu outre-Atlantique, Calvin Russell a effectué la majeure partie de sa carrière sur les routes et dans les salles de concert françaises. Découvert en 1989 par le producteur Patrick Mahé, Calvin Russel avait depuis publié une quinzaine d'albums studios et lives depuis 1990, date de son premier opus, "A Crack In Time".

Né en 1948 à Austin, au Texas, Calvin Russell est un chanteur et guitariste de folk, rock et blues américain. Sixième d’une famille de neuf enfants, Calvin Russell passe ses cinq premières années quasiment derrière le comptoir du Sho Nuff Café, où son père Red fait la cuisine et où sa mère Daisy est serveuse. À douze ans, Calvin se met à la guitare et rejoint son premier groupe, The Cavemen. À quinze ans, il fugue à San Francisco. Il survit sur la route grâce à de petits boulots et se retrouve plusieurs fois incarcéré pour des délits mineurs d'adolescent. Réfractaire au modèle américain de la réussite financière et sociale, il se marginalise et vend de l’herbe (du cannabis) pour subsister. Arrêté plusieurs fois, il passe une dizaine d'années derrière les barreaux. À la sortie d'un de ses séjours en prison, il se lance dans un périple à travers le Grand Sud et traverse le Rio Grande à Piedras Negras et El Paso. C’est là qu'il commence vraiment à écrire des chansons et à chanter de ville en ville. Il vit en vagabond, mais se fait prendre par les autorités du Mexique, durant l'hiver 1985, avec de l’herbe américaine plein les poches. Inculpé pour importation frauduleuse de stupéfiants il repasse un an et demi dans les geôles du gouvernement mexicain. Son dernier album, live enregistré à Paris, "Contrabendo", était paru en février dernier (Top 120).
Thierry CADET
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article