LA FAUCHEUSE A ENCORE FRAPPE ......

Publié le par bobby

 

                 
                 RIP Willie "Big Eyes" Smith (1936-2011)

 

willie.jpg



Willy "Big Eyes" Smith s'est éteint d'une crise cardiaque, chez lui , le16 Septembre 2011, à l'age de 75 ans. Ce nom ne vous dit peut-être rien pourtant il s'agit d'un des plus grands batteurs de l'histoire du Chicago blues, avec une poignée d'autres (Fred Below, Joe Hicks ..). Né dans l'Arkansas en 36, il "monte" à Chicago à 17 ans et , fan de Sonny Boy Williamson (le II, Rice Miller) , apprend l'harmonica. En 56 il forme un trio avec Bobby Lee Burns (guitare) et Clifton James (drums), il joue également avec les  Rocket Four, et c'est lui qui joue de l'harmonica sur le titre de Bo Diddley (composé  par Willie Dixon) Diddy Wah Diddy.
Mais comprenant que les batteurs sont plus rares et demandés que les harmonicistes, Willie se met à la batterie et intègre vite le band du "Boss" de Chicago, j'ai nommé Muddy Waters, qui comprend à l’époque Otis Spann (piano) Mojo Buford (harmo), Pat Hare (guitare) .



Au début des sixties les temps sont durs à Chicago et il quitte la musique  pour devenir chauffeur de taxi avant de revenir à nouveau auprès de Muddy en 1968 , Muddy qu'il accompagnera jusque dans les années 80, participant donc aux chefs d'oeuvre produits par Johnny Winter  comme "Hard Again " , "I'm Ready" ou "Muddy Mississippi" waters live"  .

Son  jeu tout en "shuffle" en fait le cœur du Chicago blues sound, la pulsation vitale de l'orchestre de Muddy..
On le retrouvera ensuite au sein du Legendary Blues Band avec d'autres vieux routiers de la scène de Chicago comme Pinetop Perkins, Jerry Portnoy (Muddy tous les 2) ou Louis Myers (Aces, Junior Wells, Litlle Walter) avec lequel il grave 7 albums de 1981 à 93. joinedindexpg.jpg



Ce n'est qu'en 1995 qu'il enregistre son premier album en tant que leader (rare sont les batteurs qui ont enregistré sous leur nom), "Bag full of blues" avec Pinetop Perkins et Kim Wilson (harmo), il en fera 5 autres jusqu'en 2008 et son testament musical restera l'album de 2010 où il partage la vedette avec Pinetop Perkins "Joined at the hip". A noter que sur celui ci on trouve aux drums un certain Kenny "big eyes" Smith, son propre fils, qui tourne avec Chicago Blues, a living history (chicago blues/live)
En plus de ses talents à la batterie et à l'harmonica Smith s'y révèle bon chanteur.
www.reuters.com.jpg

Son armoire était pleine de Grammy awards, il fut désigné 12 fois meilleur batteur de blues!



Willy "Big Eyes" Smith a refermé ses grands yeux et rangé pour toujours ses baguettes, avec lui c'est une autre page du livre d'or du blues qui se ferme, sale temps décidément avec les décès aussi cette année de Pinetop Perkins et  Honeyboy Edwards 

willieatx328.jpg

 

 

                                                                                                                                    Extrait de :   http://ledeblocnot.blogspot.com 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article