PIANO BLUES

Publié le par bobby

  piano-blues.jpg

Jean Paul Sabathé a appris le piano dès l’age de onze ans et a fait ses études d’harmonie avec un des professeurs d’harmonie du Conservatoire National de Musique. Ce n’est que sur le tard qu’il a commencé à s’intéresser au piano blues, une musique qui l’intriguait.spann.jpg L’auteur a alors fréquenté les librairies musicales, pour s’apercevoir finalement que le genre du piano blues n’avait pas fait l’objet d’études vraiment sérieuses, et que les partitions disponibles n’étaient pas représentatives du genre, tant d’un point de vue qualitatif que quantitatif. C’est ainsi un certain sentiment de frustration qui l’a conduit à effectuer ses propres relevés à partir de C.D. achetés chez des disquaires pour collectionneurs de disques anciens; l’apparition récente des logiciels de partitions lui permit par la suite d’améliorer considérablement la qualité de ses relevés.

little-brother-montgomery-frank-diggs-collection1.jpgSa curiosité l’a amené à analyser les morceaux constituant son recueil en trois volumes (700 pages) GENIE DU PIANO BLUES, et à accompagner chaque morceau d’une présentation explicative. Ayant procédé à cette démarche analytique à partir de relevés les plus proches possibles des morceaux de blues, il lui était alors possible de procéder à une synthèse (une thèse pourrait-on dire) intitulée SYNTHESE SUR L’AUTHENTIQUE PIANO BLUES*, non encore publiée en raison des difficultés à gérer les autorisations de droits de licence octroyés par les éditeurs des morceaux.

Les concepts du Piano Blues ayant été analysés de façon précise, il devenait alors envisageable moyennant un peu de recherche musicale, de les compléter de façon appropriée afin d’augmenter la richesse et la variété du piano blues, sans toutefois trahir le genre. Ainsi les améliorations proposées dans ces Six Etudes Bleues découlent d’une connaissance profonde de l’existant en matière de piano blues0_pinetopperkins21.jpg

  Sur le plan des représentations musicales, l’auteur s’est produit en piano-bar muni d’un répertoire de blues et de boogie-woogies, et ne dédaigne pas souffler (mais surtout aspirer) dans ses harmonicas diatoniques des solos d’harmonica-blues dans la meilleure tradition de Sonny Terry ou de Doc Watson.

 

 

PLUS D'INFOS & CONTACT:

http://authentic-blues-piano.com 

                 ou   http://etudes-de-piano-blues.com

Memphis-Slim-clavier.jpg

       
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article